Les concours de trampoline

Le championnat genevois

Chaque année au mois de janvier, la saison compétitive est lancée par ce concours cantonal, qui est aussi ouvert aux catégories "Formation école"(concours open).

Le championnat genevois est une vraie répétition avant d'aborder les concours de qualification pour le championnat suisse.


Le championnat suisse

Chaque année, les trampolinistes du centre cantonal participent au championnat suisse de trampoline dans différentes catégories, en individuel, en synchrone et/ou par équipe.

 

En 2018-2019, 5 concours de qualification sont qualificatifs pour le Championnat suisse, suivis de la finale :

Team Cup  à Grenchen (Granges, SO), samedi 20 octobre

Grenchner Cup à Grenchen (Granges, SO), samedi 2 mars

Schloss Cup à Möriken-Wildegg (AG), samedi 23 mars

Soorser Cup  à Sursee (LU), samedi 06 avril

Basilea Cup, à Lausen (BL), dimanche 28 avril

Championnat suisse  à Aigle (VD), samedi 25 mai 2019

La compétition de trampoline, ça se passe comment?

Le Championnat de Suisse comprend 4 à 5 concours de qualification qui ont généralement lieu entre mars et mai, à l'exception de la Team Cup, concours par équipes, qui se tient en octobre-novembre. Les concurrents sont répartis en catégorie Elite (avec les cadres) ou en catégorie National (amateur) en fonction de leurs compétences et de leur âge: moins de 11 ans, moins de 13 ans, moins de 15 ans, Juniors, National B, Open et National A. La finale, les championnats suisses, réunit environ 170 compétiteurs fin mai/début juin.

 

Le gymnaste doit effectuer deux passages devant les juges, un libre à exigences et un libre. Une fois le signal de départ donné, il a une minute pour lancer son premier saut. A l'imposé comme au libre, il doit effectuer 10 sauts différents d'affilée, sans compter les chandelles d'élévation.

Lors du libre à exigences, il réalise des sauts de base obligatoires dont l'exécution est plus importante que la difficulté. Lors du libre, il effectue des sauts de plus en plus acrobatiques à mesure que sa catégorie devient plus exigeante. Si le gymnaste se classe parmi les huit premiers, il va en finale où il exécute généralement de nouveau un libre car plus riche en points.

 

Les juges apprécient les exercices selon leur exécution (note jusqu'à 20) tandis qu'une note de difficulté est attribuée en fonction de la complexité des sauts. Une 3ème  note entre dans le calcul du résultat final, celle du temps de vol, soit la durée mesurée en secondes pendant laquelle le gymnaste est resté en l'air. Depuis 2017, une note de déplacement horizontal pénalise un exercice dont les arrivées se font en-dehors du centre de la toile.

 


La journée genevoise (en juin)

Cette rencontre annuelle rassemble en fin de saison les trampolinistes genevois de tous niveaux, issus des sociétés affiliées à l'AGG. Les trampolinistes du centre cantonal sont invités pour réaliser des démonstrations.


La Scalabiscup Portugal

Cette compétition internationale permet aux trampolinistes du CCE de se confronter aux meilleurs et ainsi avoir une expérience du très haut niveau et des exigences internationales. Elle se déroule au Portugal chaque année, au mois de juillet et vient souvent clôturer la saison sportive.